Glossaire :

 

A

Abattre : s’éloigner de l’axe du vent.

Abordage : collision entre bateaux.

Abri : lieu où l’on peut accoster ou mouiller en toute sécurité.

Aéronef : avion ou hélicoptère.

Affaler : amener les voiles.

Amarrer : fixer.

Amer : repère fixe sur la côte.

Ancre flottante : cône de toile dont le but est de ralentir la dérive du bateau.

Année de réfection : année de remise en état du bateau.

Anémomètre : appareil permettant de mesurer la vitesse ou la pression du vent.

Atterrir : arriver à terre.

Aussière : bout d’amarrage.

Au vent : côté du bateau où arrive le vent (côté opposé = sous le vent).

 

B

Baïnes/Bäches : phénomènes de courants dangereux le long des plages.

Bimini : type de taud.

Border : tirer sur un bout.

Bouée couronne : bouée de sauvetage.

Bout : cordage.

 

C

Cabotage : acheminement de marchandises ou de passagers sur une courte distance le long des côtes.

Caisse de bord : coûts de la vie à bord (coût de la nourriture de l’équipage, de la place de port « visiteur », et de la consommation de carburant liée à la sortie en mer.

Cap compas : cap par rapport au nord compas.

Cap vrai : cap par rapport au nord vrai.

Centrale de navigation : équipement électronique de navigation regroupant instantanément les différentes données (cap, vitesse…) et permettant d'optimiser la marche du bateau, son réglage et la tenue de la navigation selon les conditions du moment.

Chaise de mât : accessoire utilisé pour hisser une personne au mât.

Choquer : donner du « mou » à un bout.

Cobaturage : même concept que le covoiturage mais pour les bateaux : permettre à des passagers potentiels de partager les bateaux des plaisanciers pour une traversée.

Coffre : bouée destinée à l’amarrage.

Co navigation : le fait pour le propriétaire de proposer un embarquement à d’autres personnes, en restant lui-même à bord en tant que skipper, et en demandant des frais de participation aux personnes embarquées.

Convoyage : opération par laquelle on transporte une marchandise.

Corne de Brume : instrument de signalisation maritime, émettant des signaux sonores par temps de brume pour signaler un obstacle ou danger ou pour signaler leur présence.

Crocher : accrocher.

 

D

Déborder : repousser un objet depuis le bateau pour éviter une collision.

Déclinaison : différence angulaire, variable suivant le lieu, entre nord vrai et nord magnétique. Généralement indiqué sur la rose des vents des cartes marines.

Déviation : défaut de mesure du nord magnétique, propre à chaque compas.

Drisse : bout pour hisser une voile.

Drosse : pièce de transmission entre la barre et le gouvernail.

Durite : petit tuyau.

 

E

Echouage : échouement volontaire.

Écope: sorte de pelle creuse qui sert à vider l’eau qui entre dans un bateau.

Ecoute : bout pour régler l’angle d’une voile par rapport au vent.

Emerillon : système de fixation rotatif.

Engagé : bloqué.

Équipet : espace de rangement.

Erre : élan d’un bateau qui n’est plus propulsé.

Estime : déduction de sa propre position.

Etarquer : raidir un bout au maximum.

 

F

Faire route : n’être ni amarré, ni échoué, ni ancré.

Ferler : plier une voile autour de la bôme.

Flash lights: lampe flash personnel.

Frapper : fixer.

 

G

Génois : grand foc.

Grappin : sorte d'ancre sans jas, à quatre ou cinq pattes, destinée aux petites embarcations.

Guindeau électrique : treuil (appareil de levage) permettant de remonter la chaîne d’ancre.

 

I

Instructions nautiques : ouvrage décrivant une zone de navigation.

 

L

Larguer : détacher un bout.

Lofer/remonter : se rapprocher de l’axe du vent.

Longueur horatout : longueur maximum du bateau.

 

M

Manille : pièce de métal en U fermée par une vis.

Marnage : dénivellation entre la pleine mer et la basse mer.

Mille marin ou nautique : unité de mesure de distance, utilisée en navigation maritime et aérienne, valant 1 852 mètres.

Mise à la cape : allure de sauvegarde d’un voilier par gros temps.

Moteur hors-bord : moteur placé à l'arrière et se trouvant en dehors de la coque.

Moteur inboard : moteur à l’intérieur du bateau, non visible de l’extérieur.

Mouillage : le bateau est au mouillage, lorsqu'il est accroché à son ancre, ou à son corps mort, il ne navigue pas. -Le mouillage c'est aussi la chaine et l'ancre- Un bon mouillage et un lieu où l'on peut mouiller en sécurité.

 

N

Navigation hauturière : déplacement d'un bateau en haute mer, c'est-à-dire lorsque les côtes terrestres ne sont plus visibles.

Navtex : service international relevant du Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer (SMDSM) émettant des bulletins météorologiques, des avertissements de navigation et météorologiques ainsi que des messages pour le service de pilotage.

Nœud (mesure) : unité de vitesse utilisée en aéronautique et en marine équivalent à 1,852km/h, soit 1 mille par heure.

Nuit à quai : nuit passée à bord d’un bateau qui est à quai.

 

P

Palan : poulies et bouts permettant de réduire un effort.

Paré : être prêt.

Pare-battage : protection mobile pour la coque.

Passe-coque : tube étanche traversant la coque et accueillant un capteur.

Pavillon du bateau : nationalité d'un navire.

Perche IOR : perche équipée d’un flotteur, d’un poids et d’un moyen de repérage de jour (un petit fanion fluo) et de nuit (une lampe flash). Cette perche est normalement fixée au bateau, mais facilement détachable pour pouvoir la lancer à l’eau en cas d’homme à la mer.

Phoscar : équipement de sécurité généralement fixé à une bouée de sauvetage, c’est une boîte de carbure de calcium s'enflammant au contact de l'eau et produisant une lueur visible à plusieurs milles. Cette lueur durable permet un repérage efficace.

Pied (mesure) : unité de longueur correspondant à la longueur d'un pied humain, c'est-à-dire un peu plus de trente centimètres.

Pied de pilote : marge de sécurité sous la coque prise en compte par tout bon navigateur.

Pinoche : cône en bois pour obstruer une voie d’eau.

Poste (à) : en place.

Presse-étoupe : pièce métallique assurant l’étanchéité des arbres de transmission du moteur.

Propulseur d'étrave : hélice placée à l'avant d'un bateau permettant de faciliter les manœuvres de port.

 

R

RIPAM : Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer.

Ris (prendre un) : réduire la voilure.

 

S

Sémaphore : vigie de surveillance des côtes (Marine Nationale).

Semi-rigide : bateau à moteur constitué de flotteurs pneumatiques et d'une coque rigide.

Sextant : instrument de mesure d’angle permettant notamment de déterminer sa latitude.

Silentbloc : pièce souple qui absorbe les vibrations du moteur.

Skipper : capitaine d'un bateau de plaisance le plus souvent dans le nautisme ou la compétition à la voile.

Sonar : appareil de détection sous-marine.

 

T

Talonner : collision de la coque au fond de l’eau.

Taud de soleil : abri de toile destiné à protéger l'équipage de la pluie (ou du soleil).

Tirant d’eau : hauteur de la partie immergée du bateau qui varie en fonction de la charge transportée. Il correspond à la distance verticale entre la flottaison et le point le plus bas de la coque, usuellement la quille.

Tourmentin : foc de tempête.

 

U

UTC : Temps Universel Coordonné, soit l’heure au méridien de Greenwich (GMT).

 

V

Vanne : robinet fermé si perpendiculaire au tuyau, sinon ouvert.

Vestes de quart : la veste de quart est un vêtement qui constitue l’équipement important du marin et du plaisancier aguerri. Elle permet de se protéger de l'eau, du vent et du froid.

 

W

Wakeboard : sport nautique qui consiste à être tracté à l'aide d'une corde par un bateau à moteur alors que le pratiquant est fixé par les pieds à la planche.

Waypoint : point de route.

 

Z

Zodiac : marque de semi-rigide.